Blog

L’AFFIRRMATION DE SOI

L’affirmation de soi c’est savoir exprimer son opinion, ses sentiments et ses besoins. C’est exprimer ce que nous ressentons. L’affirmation de soi est une attitude intérieure qui consiste à croire que nous avons une valeur. C’est le pouvoir d’agir face à ses besoins, à son environnement.

1.Qu'est-ce que l'affirmation de soi :

affirmation de soi

L’affirmation de soi est un style d’interaction avec les autres. Il s’agit d’une attitude basée sur le sentiment que nous sommes un individu qui a autant de valeur que tous les autres et sur une gamme d’habiletés qui nous permettront d’agir selon cette attitude dans notre vie. Le noyau de l’affirmation de soi est tout simplement l’expression de nos opinions, de nos besoins et de nos sentiments.

Être affirmé, c’est être soi-même, adopter un état d’esprit constructif, affirmer ses convictions, défendre ses droits. En situation de désaccord, ou lorsqu’on se sent déstabilisé émotionnellement, on adopte spontanément une attitude défensive, qualifiée d’attitude refuge. Trois attitudes refuges sont possibles : la passivité, la manipulation, l’agressivité. Identifier l’attitude refuge adoptée permet de situer son style relationnel. Les actions, changements de comportements proposés aident à ” sortir ” de l’une ou l’autre des attitudes et à établir une attitude constructive et efficace.

Comme nous le mentionnons dans la définition, l’affirmation de soi consiste en une attitude qui nous permet d’exprimer clairement nos opinions, nos sentiments et nos besoins. C’est une manière de communiquer à notre environnement (conjoint, famille, amis, etc.) ce que nous ressentons, ce que nous voulons. L’affirmation de soi se développe au contact des autres, puisque ce contact nous permet de reconnaître nos besoins et nos sentiments. Pour plusieurs aînés et individus, s’affirmer est difficile puisqu’ils ont peu appris à parler de leurs sentiments ou de leurs besoins. L’affirmation de soi permet de se faire respecter, de se positionner en exprimant ses points de vue, souhaits. Cette approche favorise un échange gagnant-gagnant et renforce l’estime de soi.

2.Bénéfices de l’affirmation de soi :

La capacité à s’affirmer avec une sérénité simple et sans complexe est sans doute le fruit d’un cocktail d’estime de soi, de confiance en soi, de compétences relationnelles et communicationnelles, de la capacité à identifier et à fixer ses limites et du dépassement de certaines peurs relationnelles (peur de l’autre, du jugement, de déplaire, d’être rejeté etc.) et des messages contraignants. Et disons-le, y’a cercle vertueux sous la main, car plus nous établissons nos limites, plus notre entourage les respectera, plus nous gagnerons en confiance pour les établir davantage.

Au fur et à mesure, nous pourrons ainsi nous réapproprier cette part de pouvoir que nous cédons volontiers, par manque de confiance, à ceux que nous considérons plus forts, plus bruyants, plus légitimes que nous (merci la comparaison ascendante, au passage) quitte à leur autoriser des droits qui outrepassent les nôtres. Bien entendu, cela ne signifie aucunement que nous obtiendrons tout ce que nous voulons, puisque le respect de l’autre implique l’acceptation de ses refus éventuels.

En revanche, nous parviendrons à nous faire entendre et comprendre, à prendre la place qui nous revient, à exprimer nos opinions, nos envies, nos besoins, bref à parler de nous avec aisance. De façon générale, l’affirmation de soi permet des relations beaucoup plus saines car elle favorise la confiance et la compréhension mutuelle. Et pour finir, établissons nos limites, consommons de la demande assertive sans modération pour pouvoir les affirmer et nous serons à même d’expliquer à deux crocodiles en même temps que là, vraiment, nous ne les autoriserons pas à avoir envers nous un comportement qui dépasse l’entendement.

3.Quelles sont les techniques pour s'affirmer ?

affirmation de soi

Il existe différentes techniques d’affirmation de soi, telles que le fogging, la technique du disque rayé, celle de la requête négative, ou encore celle de l‘affirmation par le Je. L’analyse transactionnelle, elle, part du principe que les deux parties doivent être d’accord pour engager l’assertivité.

  • Le fogging est utilisé pour trouver un terrain d’entente. Il s’agit d’isoler les points sur lesquels les interlocuteurs peuvent s’accorder, et ce avant toute contradiction du reste du discours.
  • Le disque rayé est une technique simple consistant à répéter sa requête ou son souhait lorsqu’on est face à une résistance infondée.
  • La requête négative est une demande à l’interlocuteur de nous faire plus de critiques, et plus spécifiques.
  • L‘affirmation par le Je permet de verbaliser ses demandes et opinions sans juger celles des autres. Lors d’un débat animé, il est recommandé d’utiliser le « je » pour commencer nos phrases. Cela évite à nos interlocuteurs de se sentir jugés ou dévalorisés si vous émettez une contradiction face à leur prise de position. Elle favorise l’affirmation de soi sans remettre en cause la crédibilité d’autrui. Comme nous le voyons, l’affirmation de soi est basée sur notre savoir-faire en matière de communication. C’est en respectant les autres que nous parviendrons à nous ériger en personne crédible, douée d’un bon sens relationnel et parviendrons à nous épanouir en tant qu’individu ayant son propre système de pensée
  • L’analyse transactionnelle part du principe que l’affirmation de soi doit correspondre à un accord des deux parties (“je suis OK, vous êtes OK”) afin d’avoir un respect mutuel des opinions.
5/5